Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 10:50

i1.jpg

Masques

 

 

Chimères et Merveilles

Hommage aux dadas, démarche inspirée,  vision surréaliste.

Rapprochement audacieux d'art esquimau et de photos 1900, travail sur la mémoire collective, construction et reconstruction d'un passé qui n'a pas vécu…

Comment aborder le sujet ?

Il y a le support : les photos anciennes, plus ou moins figées, qui chassent l'expression pour mieux s'uniformiser. Témoins d'un temps révolu, Coco Fronsac les collectionne par passion depuis des lustres.

Il y a la technique : de la gouache mélangée à un peu de gélatine pour mieux tenir et se mêler à la photo.

Il y a les motifs : le masque ethnique, porteur de l'âme et de l'expression. Qu'il soit Yup'ik ou Bakwélé, il a pour fonction de relier le monde des hommes à la naturalité.

 

C'est peut-être une piste, mais, à bien y regarder, le masque vient-il en contraste ou épouse-t-il la photo ? Le résultat est déconcertant et fascinant.

Miniatures, vous continuez à nous toiser de haut…

Pas d'interprétation facile, il faut s'y résoudre, impressionné.

Ces petites scènes d'argentiques et de gouaches mêlées vous regardent droit dans les yeux et vous fascinent. Sur le spectateur, elles prennent sans cesse le dessus et l'ensorcèle pour mieux lui échapper et vivre leurs vies à leur gré.

Coco Fronsac a crée quelque chose de merveilleux, d'enchanté.

Un regard sur la vie plein de profondeur et de tendresse, un vrai travail sensible, une œuvre toute en finesse qui touche droit au cœur. (Eric Lorach)

 

Masques yup'ik

Exposition GALERIE FLAK


Galerie Flak
8 rue des Beaux-Arts / 75006 Paris / France
tél: (33) 1 46 33 77 77 - fax: (33) 1 46 33 27 57
e-mail: contact@galerieflak.com

                                            

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : coco-fronsac
  •  coco-fronsac
  • : Et si la photo ne figeait pas l’instant ? Si elle n’était qu’un commencement, une épreuve ? Travail sur la matière, collage, découpage, colorisation ou juxtaposition… Coco Fronsac joue de notre vision du temps, de notre rapport à l’autre, pour mieux nous projeter dans une nouvelle réalité fluctuante, vivante, subjective… Eric Lorach
  • Contact

Recherche

Liens