Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 11:12

presentation2.jpg 


Identités brodées
 
Tout part d’une simple photo d’identité. Petit rectangle noir et blanc qui fige le temps dans une posture imposée. Fond monochrome, de face ou de profil, sourire de circonstance… il y a déjà là-dedans un certain air de famille. 
 
Et c’est là qu’intervient l’histoire, brodée au fil d’une inspiration. 
Les personnages se découvrent des liens et des aspérités qu’ils n’avaient sans doute pas eux-mêmes supposés. De droite et de gauche, d’ascendants en descendants, la famille s’agrandit et s’autorise même quelques embardées. Celles de vies qui se brisent comme un fil qui se coupe.
 
Et les circonvolutions de l’aiguille reprennent, mécaniques, aléatoires et réfléchies.
Car la vie se lit aussi en prenant de la distance, pour apprécier l’ensemble qui par lui-même trouve sa propre dynamique. Toujours poussé vers l’extension, quitte à laisser en chemin ceux qui l’ont composés. 
 
Créer des liens entre les êtres et en faire en même temps de simples points sur une carte, c’est toute la force de la démarche. Une vraie vision transverse de l’existence.

 

Eric Lorach

Repost 0
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 14:01


 

Réalités Transitoires
Ou
Temporéalités
 
Immédiatement, on pense à des photos spirit, à des spectres d’un temps passé qui s’impriment sur une étrange réalité. 
Mais, les rapports sont inversés. C’est l’image première qui semble s’effacer au profit des éléments surajoutés. 
Personnages d’un autre temps collés in situ sur une décor qu’ils habitent ; réalité absorbée par un passage au négatif.  Deux époques s’entrechoquent et c’est ce qui existait qui prend le pas sur ce qui est. 
Curieuse impression et renversement des perspectives. 
Un rapport au temps et à l’espace déroutant et captivant.

(Eric Lorach )                                                                                                 

http://lesphotosdecocofronsac.blogspot.com/ 

                                            

 


Repost 0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 06:53
masque yup'ikImage-6.png
Image-7.pngImage-8.png
Repost 0
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 14:53

Image 4Image 5

Repost 0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 09:14

visuel.jpg   Stange-but-trueTournez manèges à Paul-Bert et Serpette.Comme ils l’avaient fait avec la styliste Chantal Thomass, les antiquaires de ces deux marchés ont donné carte blanche au célèbre forain Marcel Campion pour redécorer le stand 81 bis de l’allée 6 et pour l’habiller avec quelques-uns de ses trésors . L’accueil de ces deux marchés, rue des Rosiers, héberge des objets de collection et des portraits de jazzmen signés Harcourt. Une trentaine de marchands célèbrent eux aussi les forains, en présentant des pièces rares et souvent insolites : un diseur de bonne aventure, une malle magique, un costume de clown…Dessins, monotypes, tableaux de Coco Fronsac...Une belle ballade en perspective.

Demandez le programme ! 

contact :
Julien Delcroix 06 60 60 44 88
                      09 61 48 84 22


.
Repost 0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 10:50

i1.jpg

Masques

 

 

Chimères et Merveilles

Hommage aux dadas, démarche inspirée,  vision surréaliste.

Rapprochement audacieux d'art esquimau et de photos 1900, travail sur la mémoire collective, construction et reconstruction d'un passé qui n'a pas vécu…

Comment aborder le sujet ?

Il y a le support : les photos anciennes, plus ou moins figées, qui chassent l'expression pour mieux s'uniformiser. Témoins d'un temps révolu, Coco Fronsac les collectionne par passion depuis des lustres.

Il y a la technique : de la gouache mélangée à un peu de gélatine pour mieux tenir et se mêler à la photo.

Il y a les motifs : le masque ethnique, porteur de l'âme et de l'expression. Qu'il soit Yup'ik ou Bakwélé, il a pour fonction de relier le monde des hommes à la naturalité.

 

C'est peut-être une piste, mais, à bien y regarder, le masque vient-il en contraste ou épouse-t-il la photo ? Le résultat est déconcertant et fascinant.

Miniatures, vous continuez à nous toiser de haut…

Pas d'interprétation facile, il faut s'y résoudre, impressionné.

Ces petites scènes d'argentiques et de gouaches mêlées vous regardent droit dans les yeux et vous fascinent. Sur le spectateur, elles prennent sans cesse le dessus et l'ensorcèle pour mieux lui échapper et vivre leurs vies à leur gré.

Coco Fronsac a crée quelque chose de merveilleux, d'enchanté.

Un regard sur la vie plein de profondeur et de tendresse, un vrai travail sensible, une œuvre toute en finesse qui touche droit au cœur. (Eric Lorach)

 

Masques yup'ik

Exposition GALERIE FLAK


Galerie Flak
8 rue des Beaux-Arts / 75006 Paris / France
tél: (33) 1 46 33 77 77 - fax: (33) 1 46 33 27 57
e-mail: contact@galerieflak.com

                                            

Repost 0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 18:28
pad.jpg
Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 19:04

Gisèle et Germain...

Nous sommes le 4 Février 1939...
-"Gisèle, voulez-vous prendre Germain, pour époux ?
...bla bla bla, le chérir ?
...bla bla bla, jusqu'à ce que la mort vous sépare .
- OUI.

Ce fût une belle cérémonie, le champagne coula à flot...et les têtes des
invités se mirent à buller, buller, buller...

Le studio "Pluche" 294, rue de Belleville. Paris. Tél: Ménil 68 18
chaudement recommandé, par des amis communs immortalisa l'évenemment.

Ni vous ni moi, n'assistèrent à la réception, mais, au fond, personne ne
remarqua notre non-présence.

Je remercie vivement le photographe et ses assistants pour leur prestation. nouvelle-229.jpg








La suite sur...
  http://lamortnensaurarien.blogspot.com/
Repost 0
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 12:26
Carton-d-invitation.jpg
Repost 0
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 18:23

L'histoire d'un couple de jeunes mariés, qui fièrement posent devant des fonds leurs tenant lieux de voyage de noce... Une belle aventure qui va les mener Dieu sait où...

http://onsemariequand.blogspot.com/
Repost 0

Présentation

  • : coco-fronsac
  •  coco-fronsac
  • : Et si la photo ne figeait pas l’instant ? Si elle n’était qu’un commencement, une épreuve ? Travail sur la matière, collage, découpage, colorisation ou juxtaposition… Coco Fronsac joue de notre vision du temps, de notre rapport à l’autre, pour mieux nous projeter dans une nouvelle réalité fluctuante, vivante, subjective… Eric Lorach
  • Contact

Recherche

Liens